Quelle pâte thermique choisir ?

Pâte thermique : Test & Avis

La pâte thermique joue un rôle clé dans la régulation de la température de votre processeur. Il en va d’ailleurs de la durée de vie de ce dernier. Une grosse chaleur à ce niveau fait des dégâts irréversibles, susceptibles de se répandre à d’autres composants électroniques.

Thermal Grizzly Kryonaut

Thermal Grizzly - Kryonaut
Note de la redac'
4.5/5

Excellente conductivité thermique

Facile d’installation

Cooler Master MasterGel Maker

Cooler Master MasterGel Maker
Note de la redac'
4.5/5

Bonne conductivité thermique

Ideal pour type de matériel ( CPU,GPU… )

 

Noctua
NT-H1

Noctua NT-H1
Note de la redac'
4.5/5

Très facile d’utilisation

Longue durabilité

Dans la pratique, la pâte thermique assure l’évacuation d’une grande partie de la chaleur dégagée par le processeur, via le ventirad (ou dissipateur). Entre ces deux composants, il y a d’ailleurs un espace qui va être investi par l’air. Or, ce dernier se voit associer à une faible conductivité de chaleur. Avec la pâte thermique, la diminution de température au niveau des cœurs du processeur s’estime à une dizaine de degrés.

On applique donc la pâte thermique entre le processeur et son ventirad. Plusieurs méthodes de pose sont possibles, en fonction de la viscosité de la pâte. L’essentiel est d’en mettre une goutte (seulement 2 à 4 mm de diamètre) au centre de la surface supérieur de votre processeur : Il s’agit de la capsule (zone de concentration de la chaleur, ou zone critique) de la puce : Nul besoin de recouvrir toute la surface. Bien entendu, la capsule sera préalablement nettoyée avec un produit à base de solvant ou avec un détergent.

À noter qu’il faudra mettre plus de pâte avec un processeur Intel (surface supérieure concave), qu’avec un processeur AMD (surface supérieure convexe), puis finir par mettre la colle sur les bords du processeur, avant de mettre le dissipateur par-dessus.

Certaines pâtes thermiques sont livrées avec un pinceau (ou une spatule) destiné à les étaler sur la surface supérieure de votre processeur. Mieux vaut néanmoins s’en passer lors de l’application, au risque d’en mettre trop. De même, cet accessoire risque de faire rompre la pâte, ce qui aura une incidence majeure au niveau de la conductivité thermique.

Bien choisir votre pâte thermique

Pour garantir une bonne conductivité thermique entre le processeur et son ventirad, il vous faut une pâte thermique de bonne qualité. Cette recommandation prend notamment tout son sens, si vous êtes amateur d’overclocking. Il sera dans votre intérêt d’être moins regardant sur le prix, pour garantir la durée de vie de votre processeur. Ci-après quelques critères de choix que vous allez prendre en compte, afin d’affiner vos démarches d’achat de pâte thermique.

La conductivité thermique

En matière de pâte thermique, la conductivité thermique (en W/m-K) constitue le principal critère de choix. Plus elle est élevée, meilleure sera la dissipation de la chaleur. Les spécialistes recommandent ainsi une valeur minimum de 12,5 W/m-K.

Les éléments constitutifs de la pâte thermique

Affinez également votre choix de pâte thermique, en faisant référence aux éléments constitutifs. La grande majorité des produits proposés sur le marché se composent de silicone et d’oxyde de zinc. Certains intègrent une certaine quantité d’aluminium et dargent, quand d’autres présentent un peu de graphite. On note aussi des pâtes thermiques à base de cuivre, proposés à prix imbattable, mais de plus en plus difficiles à dénicher.

Que penser des pâtes thermiques liquides ?

Les pâtes thermiques liquides sont tout aussi efficaces que les pâtes thermiques classiques. Néanmoins, elles s’adressent notamment aux utilisateurs expérimentés. La manipulation impose effectivement un certain nombre de précautions. Une pâte liquide peut s’avérer par exemple très conductrice en électricité. La moindre erreur durant la pose (quantité et répartition) augmente ainsi les risques de causer des dégâts irrémédiables au niveau de votre processeur, et bien au-delà.

Notre sélection « meilleure pâte thermique »

Thermal Grizzly Kryonaut​

Note de la redac'
4.5/5
Thermal Grizzly - Kryonaut

Le composé thermique de la Grizzly Kronaut est excellent. Elle est destinée en premier temps pour les personnes qui souhaitent faire de l’overclocking, ce qui est une très bonne nouvelle. La viscosité de cette pâte dépend la température dans laquelle elle se trouve. Pour une meilleure efficacité et une application plus simple, nous vous conseillons de mettre le produit dans un petit sachet étanche et de le plonger dans l’eau chaude quelques minutes.

L’application de la pâte est très facile si vous suivez les indications que nous avons mentionnées. Le tube de 1 gramme est accompagné d’une petite spatule pour une application encore plus simple sur les surface plate et uniforme.

12.5W/mk est une excellente conductivité , cette pâte thermique conduit la chaleur de façon optimale pour être un produit de qualité. Elle est idéale si vous souhaitez faire de l’overclocking, et idéale pour une utilisation normale

Excellente conductivité thermique

Facile d’installation

 Un peu cher

 Assez difficile à appliquer si conservé au froid

Cooler Master MasterGel Maker

Note de la redac'
4.5/5
Cooler Master MasterGel Maker

Bonne conductivité thermique

Ideal pour type de matériel ( CPU,GPU… )

 

 Assez coûteux

Cooler Master est un des leaders du marché du refroidissement. Ventirad, pâte thermique et autres sont les produits phares et de qualités de la marque. Il est donc logique qu’avec autant d’expérience leurs pâtes thermiques soient dans notre liste. Que vous vouliez faire de l’overclocking , ou simplement remplacer votre vieille pâte thermique, alors le MasterGel Maker est une excellente option pour vous.

Disponible sous format de 1 gramme, ce qui est suffisant pour plusieurs applications, le MasterGel Maker est un choix de qualité. Le composé est de bonne qualité, la conductivité thermique est parfaite et sa mise en place est très simple. De plus, la conductivité de 11 W/mk est une valeur sure pour un composé thermique.

Noctua NT-H1

Note de la redac'
4.5/5
Noctua NT-H1

Si vous n’avez jamais entendu parler de Noctua, c’est que vous n’êtes pas un passionné d’informatique. Ils sont spécialisés dans les ventirad, cpu, refroidissement d’air et tout type de système depuis des décennies. Le NT-H1 est l’un de leur produit les plus connus. Il se présente sous une tube de 3,5grammes et sera utilisable pour de nombreuses reprises.

Ce produit, ayant une bonne densité, est très simple d’application. Pas besoin de le mettre dans un environnement chaud, il fonctionnera parfaitement après avoir mis une bonne dose sur la surface souhaitée. Bien que simple d’utilisation, il est accompagné d’un petit guide pour vous permettre de l’appliquer en tout sécurité.

Très facile d’utilisation

Longue durabilité

 Conductivité thermique assez faible par rapport aux concurrents

Coollaboratory Liquid Ultra

Note de la redac'
4.5/5
Coollaboratory Liquid Ultra​

Bonne conductivité thermique

Bon marché

  Corrosif sur l’aluminium

Produit intéressant à base de métal de la part de Coollaboratory, le Liquid ultra est désigné comme étant un outil de refroidissement. Il est assez peu cher comparé à ses concurrents, et il a des qualités que toutes les pâtes thermiques un peu plus « haut de gamme » ont.

L’application du composé est un peu plus délicat. En effet, la pâte thermique Liquid Ultra est plus « humide » que les pâtes thermiques habituelles. De plus, cette pâte n’est pas adaptée aux surfaces en aluminium. Cependant, vous n’êtes pas censés l’appliquer sur des parties en aluminium, ce qui fait que cette pâte est très efficace et bon marché.

Arctic Silver 5

Note de la redac'
4.5/5
Arctic Silver 5

Bonne conductivité

Bon marché

 Il faut un certains temps pour avoir la conductivité maximale

L’Artic Silver 5 fait partie des choix incontournables pour les amateurs de PC. Artic est un nom connu de l’univers de pâtes thermiques, c’est pourquoi les produits qu’ils font sont de qualités.

L’Artic Silver 5 est un mélange d’huile et de particules métalliques, ce qui lui donne une conductivité thermique excellente. Bien qu’elle contienne des particules métallique, cette pâte n’est pas conductrice d’électricité, aucun risque d’accident donc.

Cependant, il vous faudra plusieurs cycles de température (arrêt, démarrage) pour obtenir la conductivité maximale.